Un sondage Ipsos a enquêté pour le LEEM auprès de 1008 Français nous donne des informations précieuses sur la confiance accordée à plusieurs quant au bon usage du médicament. L'occasion de battre en brèche quelques idées reçues !

Professionnels de santé plébiscités : une caution indispensable pour la communication autour du médicament

Sans grande surprise, les professionnels de santé bénéfient de la crédibilité la plus importante quant au bon usage des médicaments : ils ont la confiance de 93 % de l'échantillon interrogé. Les professions médicales et paramédicales restent ainsi des cautions très importantes et très puissantes pour toute communication liée au médicament.

Le digital en queue de peloton

Contrairement à une idée reçue, l'impact de l'information santé en ligne sur les comportements de français est largement handicapée par son manque de crédibilité. Seuls 17 % des français considèrent les blogs et forums comme des sources fiables. Un score 7 fois inférieur à celui de la notice, qui reste un support de communication essentiel pour le médicament.

christina victoria craft zhys6xn7sue unsplash

Les entreprises du médicaments : un score en demi-teinte

La défiance des français vis-à-vis des entreprises pharmaceutiques impacte assez largement les résultats du sondage. Seuls la moitié (54 %) des répondants jugent les laboratoires pharmaceutiques dignes de confiance pour le bon usage du médicament : un comble ! L'industrie pharma reste face à un chantier majeur de communication institutionnelle pour restaurer la confiance des Français. Un chantier déjà lancé et qui commence à porter ses fruits auprès des jeunes générations : les 18-24 ans accordent beaucoup plus largement leur confiance aux laboratoires que la moyenne : ils sont 71 % à juger cette source fiable pour le bon usage du médicament.


Staminic news
Toute l'actualité de la communication publique, tech et santé par mail