Le marché de l’alimentation évolue très vite avec les changements d’attitude des français, notamment vis-à-vis de la viande. Ces changements tirent l’image et la croissance des produits à base de protéines végétales.

Les résultats du sondage Ifop publié fin 2021 mettent en évidence l’excellente image dont bénéficie l’ensemble des activités fluviales en France, notamment sur les thématiques du développement durable. Cette image de marque est un atout pour la communication de tous les acteurs de ce secteur : transport, tourisme, loisirs, etc.

Les attitudes des professionnels de santé envers la communication des entreprises de l’industrie pharmaceutique continuent d’évoluer rapidement. Une étude menée auprès de plus de 800 professionnels de santé aux USA donne notamment des résultats surprenants auprès des professionnels de la génération des millenials (nés entre 1985 et 1996) et de la génération Z (nés après 1996).

Le 1er janvier 2021, la France a abrogé par voie de décret l’interdiction de publicité imposée aux professionnels de santé. Si cette évolution est une avancée majeure pour la communication dans le secteur de la santé, elle laisse un cadre déontologique et juridique très précis. Quelles possibilités ouvrent cette nouvelle réglementation ?

En réponse à la mise en place de la taxe GAFA, Google a annoncé une augmentation de facturation de 2% des dépenses dès le 1er mai 2021. Un geste qui impacte directement le budget des annonceurs et doit amener une réflexion sur l’optimisation du mix-media.

L’enquête Agrinautes 2020 réalisée par Hyltel-Datagri pour Terre-net Média et La France Agricole met en lumière plusieurs tendances du comportement des agriculteurs vis-à-vis des médias numériques et nous donne des indications précieuses pour adapter les stratégies de communication sur ces publics.