Les derniers chiffres publiés par l’ IMCAS montrent deux tendances lourdes du marché de l’esthétique médicale : une croissance exponentielle et une demande tournée vers les soins les moins invasifs.

Poussé par l’apparition régulière d’innovations technologiques, le marché de l’esthétique médicale connaît une croissance rapide : il a été multiplié par 4,5 en dix ans dans le monde. La croissance est encore plus spectaculaire en Europe, avec un chiffre d’affaires triplé en 2007 !

L’esthétique médicale plutôt que la chirugie esthétique
Sur ce marché, la demande s’oriente vers les soins les plus légers, les plus sûrs et les moins invasifs, au détriment des actes classiques de la chirurgie esthétique.
Au hit-parades des soins les plus demandés, on trouve notamment les traitements laser d’épilation, les injections contre les rides, les crèmes et le Botox (toxine botulique).
En revanche, les actes de chirurgie esthétique (pose d’implants mammaires, liposuccions, etc.) ont connu une baisse de 9% entre 2006 et 2007.

Une motivation principale : combattre discrètement les effets de l’âge
Constitué à 92% de femmes, le marché est à la recherche de solutions discrètes, pour effacer les effets de l’âge et s’éloigne des transformations physiques radicales. Cette tendance lourde devrait rapidement pousser la médecine esthétique a renouveler son offre. Les États-Unis et le France ont vu apparaître récemment les Med-Spas, où sont associés espaces de détente et plateau technique dernier cri. Les soins esthétiques y sont dispensés à la carte, de manière ambulatoire, selon des programmes étalés sur plusieurs jours.

Ces éléments constituent un nouveau signe du rapprochement progressif des marchés du soin et de la beauté. Un rapprochement fructueux, qui donne à ses acteurs des espoirs de croissance de 15 % par an, et, ce, jusqu’en 2012.


Staminic news
Toute l'actualité de la communication publique, tech et santé par mail