Staminic - Marketing & Communication

lundi 22 décembre 2014, 17:28
Le 14 mai 2013 par

L'industrie pharmaceutique investit sur la communication digitale

Si les dépenses de promotion de l’industrie pharma sont restées stables en 2012, elles s’orientent clairement vers les supports de communication web, au détriment de la visite médicale.

La pharma investit sur la communication digitale

Des budgets de communication globalement stables

Selon les données de Cegedim, l’investissement promotionnel de l’industrie pharmaceutique auprès des professionnels de santé est resté stable en 2012 au niveau mondial et s’établit à 90 milliards de dollars (69,2 milliards d’euros).

Une progression rapide des investissement de communication sur le web

L’adoption par l’industrie pharmaceutique mondiale des stratégies de communication multicanales s’est accélérée, avec un investissement de plus en plus important sur le web (e-detailing de type Webinar, e-meeting et e-mailing). Aux États-Unis, la progression de la communication digitale est de plus de 65 % par rapport à 2011 et représente un investissement de 879 millions de dollars (676 millions d’euros).

L’Europe accuse un retard important dans le développement de la communication web auprès des professionnels de santé

L’investissement en communication web a aussi connu une forte progression de 40 % dans les 5 pays les plus importants, mais continue de rester marginal par rapport au marché américain (70 millions, soit près de 10 fois moins…). Cette différence de marché est le signe d’un retard important dans le développement de ces technologies de communication innovantes et peut-être le signe d’une réticence plus prononcée des professionnels de santé vis-à-vis de ces canaux.

Un progression du digital qui correspond au déclin de la visite médicale

Cette progression du digital correspond à une baisse des budgets de communication qui s’attachent désormais à privilégier les techniques de communications les plus efficaces : celles dont le ROI est le plus élevé.
Résultat : les forces de vente ont été réduites, en Europe (-5%) et aux Etats-Unis (-10 %).



Sur les mêmes thèmes

  • Staminic s'implique dans le projet Movember
  • 5 conseils pour accélérer la collecte de dons sur le web
  • Entreprises du médicament : une image positive mais sans concessions
  • Quelle influence des médias sur les achats ?
  • Les facteurs de confiance des sites web santé et bien-être

  • Abonnez-vous au flux du Blog Staminic

    Abonnez-vous au flux RSS

    Commentaires fermés pour cet article.

    Newsletter

    Recevez toute l'actualité Staminic par mail